Le business des métaux en 2018 : quels sont les pays productifs ?

Pour bien des pays, la révolution industrielle n’est plus à l’ordre du jour. Et pourtant, le marché des métaux continue à bouillir. Certains pays excellent dans la production de ces métaux. Alors, lesquels sont-ils en 2018 ?

Chine monopole production métaux

L’or : une production monopolisée par la Chine

Sans surprise, la Chine se retrouve en tête du classement de la production d’or au monde. En effet, elle produit quelques 355 000 kilos d’or. Mais il ne s’agit pas uniquement d’un pays producteur mais aussi du pays qui consomme le plus d’or au monde. Cette auto-suffisance aurifère a d’ailleurs permis à la Chine de sortir des centaines de millions de ménages de situations économiques précaires.

Le Chili domine le marché du cuivre

En produisant 5,5 millions de tonnes de cuivre en 2016, le Chili se retrouve en tête du classement mondial des plus grands producteurs de ce métal. Il est suivi par le Pérou, qui a cumulé une production de 2,3 millions de tonnes. La Chine se retrouve au troisième rang. Sa production est de 1,7 million de tonnes de cuivre au cours de cette année.

mine gisement métaux

La Chine toujours numéro 1 en production d’aluminium

L’aluminium est un métal où la Chine est loin d’être concurrencée. Sa surcapacité est même pointée du doigt par certains pays : Pékin domine le marché tant en quantité qu’en termes de prix. Par exemple, le Canada et les États-Unis accusent la Chine de dumping. Face à ces critiques, la production chinoise d’aluminium a été revue à une baisse de 30% dans les fonderies du nord de la Chine.

Cependant, l’ouverture de nouveaux sites de production ont encore accentué la surcapacité chinoise en termes de production. Rien que pour les mois de janvier et février 2018, la Chine a exporté 817 000 tonnes d’aluminium, soit 26% de plus d’une année à l’autre sur la même période.

production métaux dans le monde

L’acier : toujours le spectre chinois

La Chine est également inégalable sur le marché de l’acier. En effet, sa production a atteint les 831,7 millions de tonnes en 2017, la hausse a donc été de 5,7% d’une année à l’autre. Bien des pays ont vivement critiqué la Chine pour sa nette supériorité en production d’acier. Donald Trump a d’ailleurs exigé que la Chine révise sa politique, sous peine d’appliquer des taxes drastiques sur l’acier chinois.

Il estime que cela est nécessaire pour « rééquilibrer la balance ». Il faut rappeler que les États-Unis ne se classent qu’au quatrième rang. Le trio de tête est complété par le Japon et l’Inde, respectivement deuxième et troisième producteurs d’acier au monde. En ce qui concerne la France, elle ne figure pas dans le top 10 des pays producteurs d’acier au monde, elle se trouve à la quinzième place de ce classement.

Dans l’ensemble, il est évident que la Chine constitue un pilier majeur de la production de métaux dans le monde, qu’il s’agisse de métaux ferreux ou non. Cela conforte d’ailleurs sa position économique grandissante, représentant une menace de plus en plus forte pour les États-Unis d’Amérique.

Le business des métaux en 2018 : quels sont les pays productifs ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *