Les nouveaux visiophones : la sécurité connectée

On parle aussi de portier vidéo ou de sonnette connectée. Quel que soit le terme qu’on emploie, il faut retenir surtout que le dispositif vous permet de savoir qui sonne à votre porte. En voyant les images sur votre smartphone ou votre tablette, vous distinguez la famille ou les amis des persona non grata comme les démarcheurs.

Les portiers vidéo connectés sont évidemment aussi des dispositifs de sécurité. Car il n’y a pas que les démarcheurs qui sont indésirables au quotidien. Les cambrioleurs s’invitent aussi dans nos propriétés. Tous les modèles d’interphone connectée enregistrent les images des personnes qui sonnent à la porte et parfois même les conversations que vous avez avec elles.

En somme, ces dispositifs sont conçus pour renforcer le niveau de sécurité des propriétés privées, mais également pour le confort des occupants de ces logements. Mais encore faut-il connaître les principales caractéristiques des portiers vidéo.

Les principales caractéristiques des visiophones

Un certain nombre de paramètres sont à prendre en compte avant d’acheter un interphone connecté.

Sonnette filaire ou sur batterie ?

Si vous optez pour une alimentation par câble, vous utiliserez les fils déjà en place pour votre interphone actuel. Assurez-vous cependant que le modèle de visiophone que vous envisagez d’acheter est compatible avec le câble existant.

En l’absence d’une configuration câblée, l’installation de la sonnette ne sera pas chose simple – on vous recommanderait de faire appel à un professionnel plutôt que de vous contenter de quelques tutos simplistes sur Internet. L’autre option consisterait à installer une sonnette qui fonctionne sur batterie. Sur ce terrain, les modèles que proposent Ring et Blink semblent les plus efficaces sur le long terme.

La connexion Internet, évidemment

 

Compatibilité IFTT, application smartphone, enregistrement Cloud… Ce sont des termes dont vous avez certainement entendu parler à propos des visiophones et des dispositifs connectés en général. Deux paramètres en particulier doivent être pris en compte :

 Les débits montant et descendant

La sonnette ne fait son job qu’avec un bon débit montant et descendant. Cette règle est d’ailleurs valable pour tous les produits connectés, y compris les caméras de surveillance. Plus précisément, la faiblesse du débit ne permettra pas aux images d’arriver jusqu’à votre smartphone ou tablette. Les valeurs recommandées sont de 2-3 Mbps pour le débit descendant et de 1 Mbps pour le débit montant.

 La proximité entre le portier vidéo et le lieu de connexion

Pour vous en assurer, le meilleur outil reste sans conteste le répéteur Wifi. Disponible en petits modèles, ce dispositif est à enterre dans une boîte de jonction, entre la sonnette et la maison. N’oubliez pas de protéger le câble d’alimentation avec au moins 10 cm de silicone.

Enregistrement des images sur Cloud

Cette caractéristique garantit une sécurité supplémentaire, mais celle des images cette fois. En effet, si jamais des cambrioleurs détruisent votre sonnette, les preuves restent bien à l’abri et peuvent être utilisées dans le cadre d’une enquête policière. Cela dit, sur certains modèles, comme le visiophone sur ce site, les images sont stockées sur une carte mémoire SD. D’autres marques proposent la combinaison de ces deux options.

Laissez un vote !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *