Souscrire un prêt immobilier à deux


Le marché de l’immobilier sur la côte basque intéresse de plus en plus les primo-accédants grâce aux différentes aides mises en place permettant aux familles modestes d’accéder à la propriété. La région regorge, entre autres, divers programmes éligibles aux PTZ. Le marché local présente également des offres qui affichent d’importantes opportunités de défiscalisation. Il est, par exemple, tout à fait possible d’investir dans l’immobilier Saint-Jean-de-Luz dans une résidence en Pinel, en Censi-Bouvard, en loi Malraux ou en LMNP. Autrement dit, cette ville constitue un contexte idéal pour un placement immobilier.

Bien que la situation immobilière sur le territoire luzien soit dynamique, l’acquisition d’un patrimoine est une opération qui ne s’improvise pas, encore moins si vous envisagez d’acheter à deux. Sachez que votre situation matrimoniale influera beaucoup sur votre projet, notamment en cas de séparation. Dans cet article, retrouvez toutes les informations essentielles pour l’obtention d’un prêt immobilier.

Les jeunes couples, un profil privilégié par les banques

Les établissements créditeurs sont plus attentifs quant aux profils des jeunes couples. Ils proposent des produits présentant des conditions préférentielles pour attirer ce type de clientèle. À cela pourront s’ajouter d’autres produits financiers et d’assurances en guise d’avantages complémentaires. L’objectif des banques étant de fidéliser cette catégorie d’acquéreurs dès le début de leur vie afin de mieux les accompagner. Il faut également souligner que les prêteurs considèrent les jeunes couples plus solvables, bien que ceux-ci ne disposent pas toujours de revenus élevés, notamment en début de leurs carrières. Ils estiment que les jeunes ont assez de temps leur donnant la possibilité d’étendre un prêt sur une longue période. Pour trouver un crédit présentant de meilleures conditions, n’hésitez pas à faire appel à un expert en immobilier Saint-Jean-de-Luz.

La situation professionnelle des co-emprunteurs

Les banques accordent une attention particulière aux profils, notamment à la situation professionnelle des jeunes couples souhaitant demander un prêt immobilier Saint-Jean-de-Luz. C’est évident, car il de s’agit prêter une importante somme sur une longue période. La majorité des établissements refusent, le plus souvent, d’octroyer le financement si les deux sont conjoints en CDD, sauf avec un apport personnel très conséquent. L’obtention du crédit sera, en revanche, plus facile si les coacquéreurs sont en CDI. En outre, il se peut que l’un des deux soit en CDI, mais l’autre en CDD. Dans ce cas, la banque tient compte des revenus du couple. Par exemple, l’obtention du prêt ne présente aucun souci si les emplois des co-emprunteurs sont porteurs.

prêt immobilier

Signer une clause de solidarité

Marié, pacsé ou concubin, quelque soit statut de votre couple, votre banque créditrice vous fera signer une clause de solidarité. Celle-ci est un contrat vous liant à votre partenaire et vous oblige de rembourser vos dettes, quels que soient les évènements qui pourront se produire pendant la durée de l’emprunt. En d’autres termes, cette clause stipule que si l’un des conjoints n’a plus la capacité de payer les mensualités, l’autre s’engage à assumer l’acquittement des restes du crédit. Il convient, par ailleurs, de souligner que l’un des époux peut emprunter seul si le couple est marié sous le régime de la séparation des biens. Dans ce cas, son conjoint ne sera pas engagé.

Souscrire un prêt immobilier à deux
Laissez un vote !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *